Thématique du congrès

La communauté réunie... pour une éducation réussie!

Congrès international 25-26-27 avril 2018 sur la réussite éducative
Centre des congrès de Québec, Canada

Organisé dans le cadre des
7e Conférence mondiale « Violence à l’école et politiques publiques » et
7e Congrès biennal du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement (CQJDC)

Thématique du congrès

Rendant actuel le vieux proverbe sénégalais …ça prend tout un village pour élever un enfant ce congrès international souhaite que la communauté se mobilise et rassemble toutes ses ressources pour participer à la coéducation de ses enfants. S’il est vrai que l’on juge une société à la façon dont elle traite ses enfants, il devient important de démontrer comment leur bien-être constitue réellement une priorité. Rassembler le « village tout entier » autour de l’enfant constitue une source de protection de la part de tous les adultes qui l’entourent, qu’ils soient parents, enseignants, étudiants, professionnels de l’éducation, intervenants sociaux ou encore décideurs. Comme dans un village, où ce qui arrive à l’un concerne l’autre, les adultes qui agissent en solidarité, dans une communauté tissée serrée, augmentent les chances de réussir l’éducation de tous ses jeunes, et particulièrement celle de ceux qui éprouvent des difficultés.

Le bien-être des enfants est devenu une priorité pour plusieurs pays du monde qui ont signé en 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant. Ce traité comprend une série d’articles définissant le droit que chaque enfant du monde a de se développer sainement, de trouver des réponses à ses besoins, d’avoir accès à l’éducation et d’être protégé contre les mauvais traitements ou l’exploitation. Considérant que l’influence de la famille est omniprésente dans son développement, l’éducation de chaque enfant doit aussi être prise en charge par le village auquel il appartient, constitué notamment de l’école et des différents environnements qu’il fréquente dans sa communauté, incluant le cyberespace qui fait dorénavant partie de son quotidien. Pour bien se développer sur les plans personnel, scolaire et social, les jeunes doivent cependant sentir qu’ils ont leur place dans ce village, qu’ils s’y sentent aimés, reconnus et soutenus. Les liens de confiance développés envers les personnes de leur environnement sont indispensables pour combler leurs besoins de sécurité, cette base nécessaire à leur développement global. En mobilisant tous les acteurs de la communauté pour aider nos jeunes à bien s’adapter à chacun de leurs contextes de vie, nous les préparons à entreprendre positivement et avec confiance, leur future vie d’adulte. 

C’est pour participer à la coéducation de tous les enfants, pour les aider à se développer harmonieusement et à trouver chacun leur place dans leur village, que le Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement (CQJDC), l’Observatoire international de la violence à l’école (OIVE) et la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif de l’Université Laval (CRSVME) ont rassemblé leurs expertises pour mobiliser la collectivité tout entière autour de la réussite éducative de ses jeunes.

Il s’agit d’un congrès international centré sur le développement personnel, social et scolaire des enfants, des adolescents et des jeunes adultes. Il offre l’occasion de rassembler dans un même lieu des chercheurs et des praticiens oeuvrant dans différents contextes de vie, soit la famille, l’école et la communauté, accordant aussi une place importante au cyberespace. 

Thèmes abordés et axes de présentation

  AXES
 THÈMES A. La pratique   B. La recherche C. Les politiques publiques
1. Prévention fondamentale/bien-être des jeunes      
2. Aide aux jeunes en difficulté      
3. Coexistence positive à l’école et réussite scolaire      
4. Influence des T.I.C. dans la vie des jeunes      

 

LES THÈMES choisis pour proposer une communication concernent les aspects suivants :

 

1. La prévention fondamentale/bien-être des jeunes : Réussir l’éducation de nos jeunes nécessite d’être sensibilisé et de mettre en place une série de conditions avant même que certains problèmes apparaissent. Ce thème englobe notamment l’influence du milieu familial et de l’environnement immédiat des jeunes, dont l’école, les aspects favorisant la prévention fondamentale, soit de tout type de problèmes susceptibles d’être vécus par les jeunes. Il s’agit de mesures prises pour favoriser le développement personnel, social et scolaire des jeunes.

2. L’aide aux jeunes en difficulté : Lorsque les mesures éducatives fondamentales ne réussissent pas à prévenir l’apparition de certaines difficultés, temporaires ou persistantes chez les jeunes, des interventions plus ciblées sont nécessaires. Les présentations touchant ce thème seront axées sur le vécu des jeunes vivant des difficultés d’ordre affectif, comportemental, social, scolaire ou un handicap particulier, l’aide à leurs parents ou aux intervenants.

3.  La coexistence positive à l’école et la réussite scolaire: La qualité de la vie à l’école peut contribuer  au développement personnel, social et scolaire des jeunes. Ce thème peut inclure par exemple, le climat scolaire, les compétences socioémotionnelles ou relationnelles, la collaboration-école-famille-communauté, l’influence de la qualité de l’expérience scolaire sur le développement global des élèves et du personnel scolaire, de même que sur leur réussite et leur persévérance scolaires, ainsi que tout autre aspect pouvant contribuer positivement à la réussite scolaire.

4. L’Influence des T.I.C. dans la vie des jeunes. À l’ère du numérique, il s’avère important de rejoindre les jeunes dans l’environnement des technologies de l’information et de la communication (T.I.C.) qui fait incontestablement partie de leur vie d’aujourd’hui. Ce thème inclut tout type d’utilisation des T.I.C. par des jeunes ou pour les jeunes, par leurs parents et leurs intervenants, les effets positifs ou négatifs et les avancées dans ce domaine pouvant contribuer à leur réussite éducative.

Notez que la FAMILLE transcende chacun des quatre grands thèmes, rappelant ainsi la contribution inestimable de ce premier milieu de vie sur la réussite éducative des enfants.

 

         LES AXES précisent l’angle principal selon lequel les conférenciers aborderont les différents thèmes.

  1. La pratique : Présentations d’initiatives du milieu de la pratique (innovantes ou non) ayant fait leurs preuves (évaluées scientifiquement) ou prometteuses (non évaluées scientifiquement).
  1.  La recherche : Présentations générant de nouvelles connaissances, telle l’explication de phénomènes (ex., facteurs de risque/protection, modèles théoriques), des aspects méthodologiques/instruments de mesure, nouveaux paradigmes de recherche, etc. Tout type de devis de recherche sera accepté (ex., études qualitatives, quantitatives, exploratoires, etc.).
  1. Les politiques publiques : Présentations touchant les politiques publiques locales, nationales ou internationales, selon des cadres juridique, partenarial, intersectoriel, intergouvernemental (ex., Droits des enfants, plans d’action ministériels concernant diverses problématiques, etc.).

 

***À noter que pour que la communauté se rassemble et agisse en véritable coéducation, il importe que les praticiens s’inspirent de la recherche, mais aussi que les chercheurs et les décideurs prennent en compte la réalité du terrain. Aussi, tous les chercheurs-conférenciers devront présenter les retombées de leurs travaux dans les milieux de pratique, et les praticiens-conférenciers  et décideurs, incorporer dans leur présentation, certaines bases théoriques les ayant inspirés dans le développement de leurs politiques, interventions, programmes ou autres initiatives liées aux différents axes de présentation***.

 

Les personnes intéressées à soumettre une proposition doivent acheminer leur texte selon les modalités précisées à la page suivante, et ce, avant le 19 juin 2017.

 

Date importante

Date limite pour obtenir le tarif préférentiel et pour l'inscription des présentateurs
3 février 2018